Sorry, your browser does not support JavaScript! Les Trib' d'Hermily: Le Livre des Baltimore de Joël Dicker
('d')
('M')

9 nov. 2015

Le Livre des Baltimore de Joël Dicker



    Il y a peu je me suis ruée sur le site internet de la fnac pour commander le nouveau roman de Joël Dicker. En bonne grande fan du précédent roman (tu peux retrouver la critique que j'ai rédigée ici) je ne pouvais pas passer à côté de celui-là. Une fois reçu, le roman trôna quelques jours dans ma bibliothèque, j'étais mortifiée à l'idée de ne pas pouvoir l'ouvrir dès sa prise en main. Disons que le nouveau Dicker ne faisait pas partie de mes lectures prioritaires de la semaine et je pu enfin l'ouvrir le week-end pour le refermer à la fin de ce week-end. A l'heure où que j'écris ces lignes je viens tout juste de le terminer et mes vacances commencent à peine.

  
    "Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012 il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis?: qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore?

Joël Dicker est né à Genève en 1985. Son premier roman, Les Derniers Jours de nos pères, a reçu le Prix des écrivains genevois en 2010. Il a publié en 2012 La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, qui a obtenu successivement le Prix de la Vocation Bleustein-Blanchet, le Grand Prix du Roman de l’Académie française et le 25e Prix Goncourt des Lycéens." Résumé fournit par l'éditeur (Éditions de Fallois).

 
    J'étais très excitée à l'idée de lire ce nouveau roman, j'avais énormément aimé La Vérité sur l'affaire Harry Quebert qui avait eu le mérite de me faire couler quelques larmes, ce qui est très rare, je peux vous l'assurer! 
     Cette fois il ne s'agit pas d'un thriller, mais on tient en haleine tout au long en se demandant ce qu'il a bien pu arriver aux Goldmand de Baltimore.
Le drame n'est révélé que dans les dernières pages du bouquins, il y en a 476, autant vous précisez qu'il est inévitable d'imaginer une multitude de scénarios.
Ce roman est une nouvelle fois un très joli puzzle dans lequel on retrouve une seconde fois Marcus Goldmand, l'un des protagonistes de La Vérité sur l'affaire Harry Quebert . Mais cette fois-ci le roman est centré sur son histoire, et plus particulièrement sur les deux familles Goldman: les Baltimore et les Montclair dont il est le produit. Une fois de plus Joël Dicker emploie son talent à manier les intrigues pour nous faire croire à d'autres vérités qui se révèlent à la fin du roman.


    On ne peut qu'être impressionné, tout comme Marcus, par la réussite des Goldmand-de-Baltimore, une famille parfaite sur tous les rapports. Mais les années passent, les enfants grandissent, des rivalités naissent entre eux pour une femme, et pour d'autres raisons... Le vernis s'écaille, Marcus nous le décrit bien à mesure que le drame approche, le gouffre qui va tout emporter sur son passage.
Ce roman m'a-t-il fait pleurer? Oui, j'ai versé une nouvelle fois mes larmes, il faut croire que Joël Dicker a le don de m'émouvoir. 
Ce roman narre une belle histoire, le destin de Marcus entre autres, mais surtout ceux des Goldman-de-Baltimore. Qui ne peut pas être ému en lisant ce qu'est devenu Saul Goldman, l'oncle chéri de Marcus. Moi j'ai été complètement peinée pour lui tout comme pour Colleen. Si j'avais pu j'aurais moi-même tué celui qui la tyrannise, tellement j'étais révoltée par les épisodes narrait par Marcus.  



    En fin de compte, c'est une belle histoire très émouvante qui n'a rien avoir avec La Vérité sur l'affaire Harry Quebert . Ce dernier n'est pas mentionné une seule fois tout au long du roman, alors pour ceux qui se demandent comme moi ce qu'a pu devenir le grand auteur vous ne le saurez pas dans ce roman.
    Mon roman préféré reste malgré tout le deuxième roman de Joël Dicker, j'ai certes eu un coup de cœur, mais j'ai été très touchée par l'histoire de Harry et de Nola. 



Ma note: 17/20
Aujourd'hui je me rends compte que La Vérité sur l'affaire Harry Quebert mérite une meilleure note, disons qu'elle passe à 18,5/20. 

J'espère que Joël Dicker refera vivre notre formidable Marcus Goldman un jour ou l'autre.

Et toi as-tu lu ce roman? As-tu déjà lu l'un des romans de Joël Dicker?

N'oublie pas, lorsque le blog aura atteint les 10 000 vues, je vous réserverai une jolie surprise qui j'espère te fera plaisir.

Plein de bisous <3



 Cet article a été en sélection culturelle Hellocoton le 10/11/15.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires :

  1. Réponses
    1. Coucou,
      Ce livre est génial, mais si tu comptes le lire, je te conseille de lire avant La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, il y a quelques informations données sur Marcus qui permettent de mieux comprendre le personnage, bien que les deux livres sont deux histoires très distinctes de l'une et de l'autre.

      Bisous :)
      Marie

      Supprimer

Un petit mot féerique ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...